SHIN-ZEN-BI AIKIDO DOJO

 (branche du Kumano juku Dojo de Shingu)

 O Sensei 

L'AIKIDO

AĂŻ : harmonie, union, amour

Ki : Ă©nergie, souffle de vie

DĂŽ : voie, chemin


L'aĂŻkido (ćˆæ°—é“, aikidƍ) est un art martial japonais (budo), fondĂ© par Morihei Ueshiba entre 1925 et 1960. L'aĂŻkido a Ă©tĂ© officiellement reconnu par le gouvernement japonais en 1940 sous le nom d’aikibudƍ. Il a Ă©tĂ© crĂ©Ă© Ă  partir de l'expĂ©rience que son fondateur avait de l'enseignement des koryu (Ă©coles d'arts martiaux anciennes), essentiellement le ju-jitsu de l'Ă©cole daitƍ ryĆ«, le kenjutsu(art du sabre japonais) et l'aikijutsu. L'aĂŻkido est nĂ© de la rencontre entre ces techniques de combat et une rĂ©flexion mĂ©taphysique de Morihei Ueshiba sur le sens de la pratique martiale Ă  l'Ăšre moderne.

L'aĂŻkido se compose de techniques avec armes et Ă  mains nues utilisant la force de l'adversaire, ou plutĂŽt son agressivitĂ© et sa volontĂ© de nuire. Ces techniques visent non pas Ă  vaincre l'adversaire, mais Ă  rĂ©duire sa tentative d'agression Ă  nĂ©ant. L'aĂŻkido peut ĂȘtre considĂ©rĂ© comme la concrĂ©tisation du concept de lĂ©gitime dĂ©fense : une rĂ©action proportionnĂ©e et immĂ©diate Ă  une agression. En fait, dans l'esprit de l'aĂŻkido, il n'y a pas de combat, puisque celui-ci se termine au moment mĂȘme oĂč il commence.